Hier, je sors de chez moi, un mec barbu devant ma porte se précipite pour me demander du pognon. Arrivé au bout de la rue, un mec pieds nus se précipite pour me demander du pognon. Au distributeur, une femme âgée reste assise pour me demander du pognon. Devant les portes du supermarché, un gringalet titube vers moi pour me demander du pognon. À la caisse, une fille fatiguée me demande du pognon. En sortant, le même gars qui titube me redemande du pognon. Je vais m’asseoir dans le parc pour manger mon sandwich, un type s’assied à côté de moi pour me demander des clopes. Ou du pognon. Je rentre à l’appartement, j’ouvre mes e-mails, un virement n’est pas passé, mon agent immobilier me demande du pognon. À peine ai-je le temps de répondre au message que mon téléphone sonne, c’est mon banquier, il me demande du pognon. Il faudrait vraiment que je cherche du travail, mais je n’ose pas aller trouver un patron, il va bien se douter que je viens lui demander du pognon.