Un homme ivre dévale à bien trop vive allure
Les marches de la gare et tombe, et roule. À vif,
Il pleure, il râle, il geint… Tout autour, les raclures
Le regardent tomber en se gaussant, ravis.
L’escalier est immense et l’homme dégringole.
Il ne sait plus le bas, le haut, le sud, le nord ;
Il entend, tout autour, les autres qui rigolent.
Il sait, à la douleur, qu’il n’est toujours pas mort.
À chaque tour de roue sa tête heurte les angles.
On dirait un pantin quand il s’étale, aux pieds
Des moqueurs, tout autour, sur un petit rectangle
De béton hérissé de tiges en acier.
Son corps ne bouge plus, perforé par les barres,
Et laisse s’écouler de l’alcool et du sang.
Tout autour, plus un bruit. Seul un enfant se marre.
« On ne rit pas des morts ! » le gronde sa maman.