Des fois, on sait pas quoi faire. Je vous propose des idées.


Si vous préférez lire ça en PDF tranquilou (moi je préfère mais pour vous c’est comme vous voulez, bien sûr), c’est par ici :

Sinon je vous recopie tout ça ici :


1. Un Yi Jing numérique qui génère un code comparable au vieux et moyennement regretté geek code.

Le geek code ressemblait à ça (chaque bout est généré par une réponse provenant d’un large questionnaire) :

-----BEGIN GEEK CODE BLOCK-----
Version: 3.12
GCM/CS/E/IT/MC/TW/GO dX s+:+>: a-- C++(++++)$ ULS++++$ P+>++++ L+++$
!E--- W+++$ N+ o-- K+ w--- O- !M-- !V-- PS+@ PE- Y PGP+ t 5 X+ R-* tv
!b DI@ D-- G+ e++ h++ r y+*
------END GEEK CODE BLOCK------

Le Yi Jing code (c’est encore de l’appropriation culturelle pendant quelques temps, mais quand la Chine sera la 1ère puissance mondiale ce ne sera plus le cas et ce sera juste un acte de soumission à nos nouveaux maîtres, NI HAO) pourrait ressembler à ça :

-----BEGIN CURRENT NEO JI QING CODE-----
Version: 0.01
P++ SD:190312 H23 C03 O12
------END CURRENT NEO JI QING CODE-----

Où P+ signifie qu’il s’agit d’un tirage pour un mois (P+++ serait une année), SD la date de tirage, H le numéro de l’hexagramme, C et O un duo crise-opportunité, etc.

Donc voilà, on se connecte sur le site du Neo Yi Jing, on clique pour obtenir un tirage, puis on répond à quelques questions de plus, p’tet, puis on obtient le code qu’on peut mettre dans une signature mail/forum, ou juste coller sur Facebook pour émerveiller les copains qui en 2019 se contentent encore de poster des photos de leurs pieds à la plage (c’est tellement 2008).

2. Un Livret Dont Vous Êtes La Grosse Merde qui permet de déterminer, choix après choix, suivant quelles idées de merde on a, pour quel candidat ou candidate de merde on pourrait voter en 2022. C’est un truc à déposer dans les lieux publics pendant la campagne, pour aider les gens à se décider. En gros, c’est pour rendre service, mais sans même demander de subventions à la mairie. Malin !

3. Un gros tag sur un grand mur qui explique comment bien effacer les tags.

4. Le jeu de Maggali.

Au début il faut être plusieurs qui aiment le vélo, et cotiser, par exemple dix euros de tout le monde dans un bocal. Si on est quatre ça fait trente euros (non je blague ça fait quarante vous aviez deviné je parie, enfin sauf si vous êtes cinq).

Graver un marquage caractéristique et le plus visible possible sur un Vélomagg. Puis baptiser le vélo (par exemple Maggali), le prendre en photo (pendant le baptême on peut choisir de casser une bouteille de mousseux dessus, mais bon c’est un peu du gâchis). Ensuite, tous les gens qui participent au jeu (des gens qui prennent un peu le Vélomagg) doivent, à chaque fois qu’ils ou elles ont la chance d’être tombé sur Maggali, prendre le photo en vélo pendant leur trajet (en faisant une pause, quand même). Et ça fait un point !! Au bout de trois ans on compte les points. La personne qui a gagné le plus de points, les autres lui achètent un cadeau avec ce qu’il y a dans le pot. A cause de l’inflation le cadeau aurait été mieux si on l’avait acheté tout de suite, mais à ce moment là on savait pas encore pour qui acheter, et oui !!

5. Profs en stock

Un jeu de société coopératif, le plateau c’est une école primaire.

En début de partie on répartit de l’équipement dans les salles. Il y a par exemple 4 chauffages pour 5 classes, quelques ordinateurs, etc.

A chaque tour on doit instruire des élèves, mais c’est de plus en plus dur car l’équipement s’use mais n’est pas remplacé.

Les profs accumulent des points de burnout.

A tout moment les profs peuvent traverser la rue pour trouver un autre boulot ou tenter de continuer la partie et risquer le burnout.

Si les profs changent tous de taf, on marque autant de points qu’il y a eu d’élèves qui ont appris à lire.

Si des profs sont restés mais ont fini en burnout, on tiré au dés pour savoir s’ils terminent la partie en arrêt maladie ou en prison pour avoir tué un enfant, un parent ou un collègue.

Si des profs sont restés sans burnout, on tire aux dés pour savoir s’ils meurent d’un mass shooting de la part d’un ancien élève, ou si l’école est finalement vendue à Vinci grâce à ses bons résultats. Et ça devient un centre de formation pour jeunes futurs technicien·ne·s d’entretien pour caisses automatiques d’autoroute et de parking.

6. Un court-métrage à choix multiples comme Bandersnatch sauf que chaque bout d’histoire semble n’avoir aucun rapport avec le reste… Et en fait à la fin on comprend tout parce que dans le générique y’a écrit que de toute façon y’avait pas vraiment d’histoire donc tout va bien on est pas dingue.

7. Une planche Oui-Ja version Non-Nein.

Au lieu de permettre aux vivants de poser des questions aux morts, ça permet aux morts de poser des questions aux vivants (par exemple est-ce qu’il fait beau parce qu’ils ont plus d’yeux). Je pense qu’il va rien se passer mais on peut toujours essayer.

8. Faire un film où on s’interviewe soi-même comme si on était quelqu’un de super vieux (genre « est-ce que vous avez besoin d’aide pour aller faire caca »). Puis attendre d’être super vieux pour enregistrer les réponses (si on est mort entre temps, ça marche pas, donc faut mieux manger bio).

9. Inventer un marque-pages-enregistreur-numérique. Il peut juste enregistrer sur une piste, et pendant 3 secondes. On le met à côté du livre (il peut se coller dessus avec un truc) et quand on a fini de lire on enregistre « page 43 au milieu ». Et quand deux jours plus tard on revient lire on écoute ça dit « page 43 au milieu » (sauf si quelqu’un a enregistré une blague entre temps), et on sait où il faut lire.

10. Faire un avion en papier, mais avec plusieurs feuilles A4. Et c’est un gros avion, genre un bombardier (une sorte de B2). Si quelqu’un a une idée pour qu’il puisse larguer des boules puantes ce serait cool.

11. S’habiller en bleu marine ou en noir et aller sur les voitures garées (enfin à côté). Mettre sur les pare-brises des bouts de papier (on écrit au stylo dessus juste avant), comme si on mettait des PV. Et là deux options : soit on veut arnaquer les gens et ça demande de payer 20 euros et on met notre RIB, soit on est sympa et on a juste recopié des blagues carambar (ou un peu mieux).

12. Écrire une lettre au président (pas besoin de timbre) et lui dire qu’il est pas sympa.

13. Écrire un roman de 3000 pages super chiant qu’on n’a plus envie de lire au bout de 50 pages. Mais en fait au bout de 2000 pages ça devient une histoire géniale !!!! Du coup si on chope des fans on sait que ce sont des gens vraiment tenaces (mais peut-être un peu flippants). Par contre pour vendre les droits au cinéma ça peut être un peu compliqué, mais auprès de Peter Jackson c’est p’tet jouable.

14. Se filmer toutes les nuits pendant qu’on dort. Au bout de 5 ans faire un montage de toutes les nuits en un seul film. Mais comme ça ferait à peu près 12 000 heures on peut accélérer en x2. Si c’est encore trop long on peut faire x4 mais pas plus faut pas déconner sinon on voit plus rien.

Ne pas oublier les sous-titrages pour les moments où on parle en dormant (généralement on comprend pas très bien). Pour l’instant ça tient pas sur un DVD ou un Blu-ray mais d’ici là y’aura p’tet un truc mieux. Ou alors faut juste acheter un gros disque dur et bien compresser les images. Je pense qu’ensuite ça peut être vendu à un musée d’art contemporain, mais il faut d’abord devenir un peu connu sinon p’tet qu’ils le prendront pas.

15. Jouer de la musique dans la rue avec un chapeau par terre, mais arrêter de jouer quand des gens approchent. Si les gens mettent de l’argent, ne pas jouer non plus. On recommence à jouer quand ils sont loin. Et s’ils reviennent on arrête de jouer.

16. Monter une pièce de théâtre qui démarre comme une pièce normale, sauf qu’à un moment (après au moins 20 minutes), sans prévenir, une comédienne se tourne vers le public et lui demande quoi faire en aparté.

A partir de là, ça continue sur de la semi-impro (plusieurs grandes lignes et fins sont prévues mais suivant les réponses du public à ce moment-là, les comédiens se débrouillent pour partir sur un truc original et cohérent).

Un peu avant la fin, un autre comédien fait encore appel au public pour influencer la fin.

A la fin on donne un sous-titre à la pièce qui correspond à un truc qui rappelle les deux choix du public.

17. Monter une pièce de théâtre où deux personnes du public sont choisies au début. (qu’on appellera ici Coco et Cucu).

On les place de part et d’autre de la scène. C’est comme une partie de jeu vidéo en Versus. La pièce n’est pas improvisée (ou pas trop), mais il y a parfois des chemins multiples possibles.

Coco et Cucu défendent donc parfois un chemin (jamais plus de deux choix) en misant des pierres qu’on leur donne au début. Si un choix leur plaît beaucoup, ils peuvent mettre beaucoup de pierres pour être sûr de l’avoir, mais après ils en auront plus beaucoup pour la suite.

Y’a un côté RPG, durant la pièce les personnages peuvent trouver des objets qu’ils donnent à Coco et/ou Cucu et qui peuvent permettre d’utiliser différemment les pierres.

A la fin les comédien.ne.s écrivent un mini-poème vantant les louanges de Coco ou Cucu (suivant qui a « gagné ») et qui se moque du perdant en disant qu’il a bien loosé quand même.

18. Enregistrer un podcast quand on est aux toilettes, et on parle de la façon dont les gens ont fait popo et pipi à travers l’histoire et les régions (je sais pas si on peut faire beaucoup de numéros avec ça, p’tet que oui si on parle aussi de la façon dont les animaux font leur popo) (par contre on parle pas des bébés c un peu dégueux et vu et revu).

19. Organiser une réunion/conférence sur la Terre Plate. Faire une petite présentation powerpoint au début qui explique pourquoi c’est logique que la terre soit plate, tout ça. Puis permettre aux gens de s’exprimer. Les globistes on leur donne juste des feuilles avec des liens qui expliquent que la terre est plate. Les platistes on leur dit bravo et on les enregistre. Puis après on fait un montage et on se réunit avec des potes et on fait des projections privées où on les écoute en rigolant et en mangeant des chips (ou des trucs plus sains, ou alors des pizzas où le les ingrédients font que ça ressemble à la terre plate vu de haut). Des fois on coupe le son et on parle à leur place (ça, ça marche que si on a bu avant).

20. Écrire une Bible avec à peu près la même taille que l’originale (enfin, en 2 fois plus court mais en respectant les rapports de taille entre les livres, et leur ordre) en réécrivant tout pour que ce soit rigolo. Mais laisser tels quels les trucs qui sont déjà rigolos (ça en fait pas mal quand même).

21. Trouver un enfant tout seul dans la rue et se moquer de lui. Par exemple s’il a des lunettes, lui dire « haha tu as des lunettes !! ». Bon c’est pas super super, mais j’avais plus d’idées.