Slam. Grand Trip Amer, reborn.


Ma chaîne VousTuyau (MJ Feldo) a commencé fin 2012 avec du slam calé en mode culture pop (fin du monde 2012, gari), avant de basculer vers du jeu vidéo (et de la poésie vogonne). Elle va revenir vers du slam, ué, histoire d’alimenter la playlist de poésie trop rikiki qui s’y trouve.

Et voilà donc que le 1er janvier 2013 je postais une vidéo pou un slam de plus de 7 minutes, intitulé Grand Trip Amer, consacré aux jeux de bagnole (principalement GTA et Interstate 76). J’en étais pas super satisfait donc je l’ai déréférencé en me disant que je le découperais plus tard en un triptyque.

Le tripkypique, je l’avais à peine démarré dans la foulée, mais je l’ai surtout poursuivi et terminé récemment pour le Numéro Zéro 41. Bon, la partie texte en tout cas !

Voici donc la première partie !

Comme d’hab, déjà une version cool en PDF (26 ko) :

Et puis une version de secours en html ici sous vos yeux, ébahis ou pas :


Grand Type Amoché
Trilogie mécanique, chapitre 1 (v1.0)

Salut, je suis votre chauffeur, vous pouvez m’appeler Claude Deuspé
Je suis pas très bavard, mes potes m’appellent le muet
En vrai c’est juste que je ne parle qu’aux gens que je respecte
Et faut dire que les habitants de cette ville me débectent
Y’a qu’à voir comment ils mangent leur hot-dogs
Quand mon voisin lèche son ketchup il a l’air d’un bouledogue
Oh, je vois que vous avez un chien, il est presque mignon
Mais s’il pisse dans ma tire il rentre sur ses moignons
Alors oui, je vous parle, vous pouvez en être fier,
C’est que j’ai senti en vous cette étincelle guerrière
Qui fait d’un conducteur la terreur des keufs
Sous la musique de nos V8, faudra qu’on se tente un bœuf

Vous êtes nouveau dans le coin ? Vous connaissez la bande ?
Chez nous, comme vous verrez, c’est tous les jours Disneyland
Sauf qu’à la place des mioches on croise que des tatoués
Qui ressemblent un peu plus à Popeye qu’à Mickey
Hier j’ai traîné avec Niko Bellic, alias « Knele »
Lui qui voulait améliorer son boxing style
Depuis que le serbe fait du yoga c’est le roi du ring
Lorsqu’il frappe dans l’eau les Akulas reçoivent un ping
Le mec avait tiré une Acura il était jouasse
On a passé la soirée à éponger de la vinasse
Mais ici on n’est pas en Europe de l’est
La vie américaine le stresse, faut qu’il lâche du lest
A chaque fois qu’il butte un mec il chope de l’eczéma
Vu son rythme de croisière il va finir en Godzilla
La tête dans le caniveau, j’ai dû appeler un taxi
A l’époque, pas d’uber, tu raquais tjrs façon maxi
Le chauffeur m’a proposé de sa dope haïtienne
Je l’ai envoyé valser, j’ai même vomi dans son Cayenne
Pas de hasard, j’me re-retrouvai sur le trottoir
Et terminais ma nuit avec pour seule couverture un mouchoir

Vous connaissez Skeeter, mon garagiste fétiche ?
C’est souvent grâce à lui que d’une bagnole je m’entiche
J’ai un petit peu cassé ma dernière voiture
En voulant battre mon record sur le compteur de tours
Vu que je voulais d’un engin à rendre les potes jaloux
On a passé la semaine à tester des bijoux
Une DeLorean overtunée qui coûte pas cher en essence
Mais l’autoradio marche au plutonium, ça n’a pas de sens
Puis une Dodge Charger, pas de hasard, Bundy en a rêvé
Bien décorée, drapeau coloré, mais amortisseurs défoncés
Une Torino de 72, d’un beau rouge à bande blanche
Livrée avec radio de la police j’avais pas trop confiance
Testé une Peugeot bien custom, qui sentait le basilic
Elle était classe, mais on me prenait pour un taco c’était ça le hic
L’Interceptor aurait pu me plaire, vendue avec un gyrocoptère
Juste le moteur était chelou, trafiqué à la lime ça sentait la galère
J’ai finalement opté pour cette jolie Fury
Son petit nom c’est Christine, ‘trouvez pas ça joli ?
Comme me disait Skeeter, ce bébé a du caractère
Si elle est peinte en rouge c’est pas pour rester à la fourrière

Alors, je vous emmène où ? Middle Park? Pas de souci.
Dans ce trafic c’est à une demi-heure d’ici
On y sera dans dix minutes, prenez un magazine
J’ai piqué tous les Car & Driver de ma petite cousine

Voilà, voilà, ça fera vingt dollars, non je déconne
Allez taffer, je serai là au retour, pas de maldone
Tout va bien ? C’est pas le moment de jouer les timides
Vous voulez un peu de mon spray nasal pour éviter le bide ?
Paraît que c’est bourré d’épinéphrine, une sorte d’adrénaline
Je sais pas trop si ça marche mais ça change de la taurine.
Allez mec, si tu reviens on trinque à ta colique
J’ai préparé un cocktail de Pékin diabolique

Go ! Go ! Go !

Allô, Billy, le petit Franklin est sur son chemin
Je le sens bien motivé avec son Uzi et son chien
(Franklin) « Chop!Chop!Choppe leur les couilles »
Et je… oh… y’a comme qui dirait un afflux d’hispanos
Qui encerclent ma bagnole, équipés de battes de baseball
Peut-être qu’ils veulent juste vérifier mon niveau d’eau
Peut-être aussi qu’ils veulent me briser les guibolles
Attends, je tente un truc, j’ai fait espagnol quatrième langue
« Buenos Nachos ! » … c’est bon signe si la voiture tangue ?

Tu sais quoi ? Envoie un SMS au petit, qu’il se débrouille
Je peux pas lutter contre tout le Mexique même avec mes grosses douilles
J’active mon antivol lance-flammes, commandé à Johannesburg
Avec ce temps gagné je pourrais atteindre Saint Petersbourg
Comment ça je suis viré ? Pas fiable, où tu l’as rêvé ?
Joue pas aux parrains siliciens, je sais discuter musclé
Puisque c’est comme ça, je passe te voir une dernière fois
Ce sera l’occasion de récupérer les cent balles que tu me dois.

A tout de suite, je dévisse, Billy !
Tu va enfin rejoindre Elvis, c’est promis !

Plaffff ! Pfffff…..

Merde, j’ai crevé.